fbpx

Un Mexi­cain confiné envoie son chihua­hua lui ache­ter des Chee­tos

par   Valentin Trawicki   | 25 mars 2020

Pendant le confi­ne­ment, des tonnes de gens font preuve de créa­ti­vité pour trou­ver des moyens de pour­suivre leur vie « d’avant » aussi norma­le­ment que possible. Comme au Mexique, le 19 mars dernier, où Anto­nio Muñoz a tenté d’ache­ter un paquet de Chee­tos sans sortir de chez lui : il s’est débrouillé pour envoyer sa chienne à l’épi­ce­rie de l’autre côté de la rue. Et ça a marché, raconte-t-il sur Face­book.

« Troi­sième jour de quaran­taine. Je voulais vrai­ment mes Chee­tos », écrit-il. L’idée d’en­voyer son chihua­hua ache­ter des Chee­tos à sa place peut sembler absurde, mais la chance sourit aux auda­cieux. L’homme a joint une note expliquant ce dont il avait besoin sur le collier du toutou, avec un billet pour payer.

La note disait : « Bonjour monsieur le commerçant. S’il vous plaît, vendez à ma chienne des Chee­tos, le paquet orange, pas des rouges, ils sont trop forts. Il a 20 pesos atta­chés à son col. AVERTISSEMENT : elle mordra si elle n’est pas trai­tée correc­te­ment. Votre voisin d’en face. »

Même si le petit chien semblait un peu confus au départ, il a fina­le­ment exécuté son devoir. Et la rumeur selon laquelle les chihua­huas ne seraient que des roquets hargneux et pas forcé­ment intel­li­gents s’est donc trou­vée un contre-exemple. Muñoz a même pu photo­gra­phier son fidèle ami, sur le chemin du retour, avec le paquet de Chee­tos qu’il voulait tant.

Source : Anto­nio Muñoz/Face­book

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde