fbpx

Une banque de sperme pour donneurs séro­po­si­tifs lancée en Nouvelle-Zélande pour lutter contre la stig­ma­ti­sa­tion

par   Adrien Gingold   | 30 novembre 2019

Afin de lutter contre la stig­ma­ti­sa­tion, la Nouvelle-Zélande a créé une banque de sperme de donneurs conta­mi­nés par le VIH : lorsqu’un indi­vidu séro­po­si­tif sous trai­te­ment a un virus indé­tec­table, ce dernier s’avère égale­ment intrans­mis­sible, comme l’ex­pliquait The New Zealand Herald mercredi 27 novembre.

La banque Sperm Posi­tive recense déjà trois donneurs séro­po­si­tifs. Leur charge virale est indé­tec­table, ce qui veut dire que leur virus est intrans­mis­sible, même en cas de rapporte sexuel non protégé. 

À l’oc­ca­sion de la Jour­née mondiale contre le Sida qui aura lieu le 1er décembre, la Nouvelle-Zélande souhaite lutter contre la discri­mi­na­tion à sa façon, comme l’ex­plique Damien Rule-Neal, un des trois donneurs en ques­tion, diagnos­tiqué séro­po­si­tif il y a plus de 20 ans : « Je veux que les gens sachent que la vie ne s’ar­rête pas une fois qu’on a été diagnos­tiqué porteur du VIH, et qu’il est possible d’avoir des enfants sans problème si l’on suit un trai­te­ment. »

En effet, un trai­te­ment effi­cace peut préve­nir l’in­fec­tion par le virus, comme le rappelle le docteur Mark Thomas, méde­cin spécia­liste des mala­dies infec­tieuses et profes­seur à l’uni­ver­sité d’Au­ck­land : « Cela a changé la vie de nombreux porteurs du VIH, mais tout le monde n’en a pas encore bien conscience, même dans le corps médi­cal, à cause de la stig­ma­ti­sa­tion des malades. »

Créée par la Fonda­tion néo-zélan­daise du sida, Posi­tive Women Inc et Body Posi­tive, l’ini­tia­tive espère sensi­bi­li­ser les Néo-Zélan­dais-e-s, et les autres, aux condi­tions de trans­mis­sion du VIH.

Source : The New Zealand Herald

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
online free course

Plus de monde