Crédits : Patricia Gallerneau/Facebook

La députée LREM-Modem de la 2e circonscription de Vendée Patricia Gallerneau a découvert au réveil dimanche 6 janvier un mur de parpaings érigé devant son domicile, rapporte L’Obs. La députée de la petite ville de Talmont-Saint-Hilaire a annoncé la nouvelle sur Facebook accompagnée d’un message scandalisé, qui débute par un « Joli réveil ce matin… » atterré de circonstance.

Joli réveil ce matin…Mon domicile est muré par des imbéciles !A quoi servent le dialogue la communication mes…

Publiée par Patricia Gallerneau sur Dimanche 6 janvier 2019

Les bâtisseurs auraient discrètement œuvré entre trois heures du matin et le lever du jour, empilant à la hâte mais sans bruit une cinquantaine de parpaings devant l’entrée du garage de madame Gallerneau. « Je ressens du découragement, plus que de la colère », avouait celle qui n’en est pas à la première surprise du genre. Le week-end du 1er décembre dernier, des poubelles avaient été renversées devant sa permanence, à La Roche-sur-Yon, tandis qu’une vitre de son bureau avait été brisée en avril 2018.

La député a porté plainte contre X dimanche après-midi, mais se dit « toujours ouverte au dialogue » avec « les gilets jaunes » qu’elle accuse d’avoir fait le coup.

Source : L’Obs