fbpx

Une impri­mante 3D fabrique des os, du carti­lage et des muscles

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 16 février 2016

gallery-1455548501-ear-and-jaw
Un morceau de mâchoire et une oreille impri­més en 3D
Crédits : Wake Forest Insti­tute for Rege­ne­ra­tive Medi­cine
Une équipe de scien­ti­fiques spécia­li­sés dans la recherche biomé­di­cale a publié hier dans Nature le fruit de dix ans de travail : une impri­mante 3D capable de fabriquer des formes complexes de tissus comme le carti­lage. En utili­sant des cartouches remplies de plas­tique biodé­gra­dable et de cellules humaines agglo­mé­rées dans du gel, l’im­pri­mante peut recréer des morceaux de carti­lage, d’os ou même de tissu muscu­laire. « Il s’agit de la première impri­mante biomé­di­cale qui soit capable de fabriquer des pièces assez grandes pour servir à l’im­plan­ta­tion humaine », explique Anthony Atala, direc­teur de l’Ins­ti­tut Wake Forest pour la méde­cine régé­né­ra­tive, à l’ini­tia­tive du projet. « Elle nous permet de main­te­nir en vie ces struc­tures impri­mées plusieurs semaines avant leur implan­ta­tion. La prochaine étape qui nous attend est de soumettre ces pièces à des tests de sécu­rité, avant de pouvoir les implan­ter à de futurs patients. » L’atout maître de la machine est sa capa­cité à mélan­ger des cellules vivantes conser­vées dans du gel à un poly­es­ter biodé­gra­dable appelé poly­ca­pro­lac­tone. Le plas­tique agit comme une struc­ture d’écha­fau­dage permet­tant aux cellules de se déve­lop­per selon la struc­ture complexe qu’il dessine, avant qu’il ne dispa­raisse. « C’est extrê­me­ment impor­tant. Ce proces­sus permet aux tissus que nous impri­mons de conser­ver l’in­té­grité struc­tu­relle néces­saire à l’im­plan­ta­tion dans le corps », ajoute Atala. Dans le futur, l’équipe espère pouvoir travailler direc­te­ment à partir des cellules du patient pour que l’im­plan­ta­tion ne soit pas vécue comme un corps étran­ger. https://www.youtube.com/watch?v=TAYHs-iZHWU Source : Nature/Wake Forest Insti­tute for Rege­ne­ra­tive Medi­cine La méde­cine fait des progrès inouïs. ↓ scorpio