Une ville souter­raine perdue depuis 2000 ans acci­den­tel­le­ment retrou­vée en Iran

par   Ulyces   | 28 avril 2017

Crédits : Tishi­neh On peste régu­liè­re­ment contre les nouveaux projets de construc­tion qui encombrent les villes de bruit et de gravats, mais lorsqu’ils permettent acci­den­tel­le­ment la décou­verte de reliques d’un loin­tain passé, on ne peut qu’ap­plau­dir. C’est ce qu’il s’est passé dans l’ouest de l’Iran, dans la ville de Samen, à 400 km de Téhé­ran. En creu­sant pour un nouveau chan­tier de construc­tion, un employé de la voirie a percé le plafond d’une vaste salle où la lumière n’était pas entrée depuis deux millé­naires. En explo­rant la cavité, c’est une cité troglo­dyte toute entière qu’ils ont révélé, pleine d’os­se­ments et de vieux trésors que les archéo­logues du pays déterrent encore aujourd’­hui. Un jour­nal local iranien rapporte que la cité cachée de Samen est un complexe de gale­ries qui s’étend sur trois hectares et compte 50 salles ou chambres dont chacune servait d’abri à une famille. Elles sont reliées à des cata­combes dont les restes ont permis aux archéo­logues de dater l’en­droit de plus de 2 000 ans, une période à cheval entre la chute de l’Em­pire aché­mé­nide et la fonda­tion de l’Em­pire parthe. Para­doxa­le­ment, les habi­tants de la ville souter­raine semblaient adorer Mithra, la déesse perse du Soleil. Les archéo­logues ont aussi décou­vert qu’elle avait été utili­sée durant la Première Guerre mondiale pour entre­po­ser les corps de soldats tombés au combat. Visi­ble­ment, ils ne se sont pas passé le mot d’une géné­ra­tion à l’autre. Voilà ce que ça donne en surface — Crédits : IRNA Sources : CSamen/Tishi­neh

Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
download udemy paid course for free