Vladi­mir Poutine envoie l’ar­mée enquê­ter sur le mysté­rieux effon­dre­ment d’une montagne en Sibé­rie

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 17 janvier 2019
Crédits : Today KHV

Dans une région recu­lée de Sibé­rie, les habi­tants d’un village ont décou­vert qu’une montagne avait été mysté­rieu­se­ment sépa­rée en deux, une immense tran­chée ayant été « creu­sée » dans la roche. Un effon­dre­ment soudain et inex­pliqué, qui serait pour certains – évidem­ment – le résul­tat du crash d’un ovni. Quoi qu’il en soit, Vladi­mir Poutine a dépê­ché l’ar­mée pour enquê­ter sur le phéno­mène, rappor­tait l’IBTimes le 15 janvier dernier.

La théo­rie du crash a d’abord été avan­cée par le youtu­beur améri­cain passionné d’ov­nis Tyler Glock­ner, le 13 janvier 2019. Côté russe, on s’em­balle moins. « Nous essayons de trou­ver une expli­ca­tion à cet inci­dent. J’es­time qu’il s’agis­sait d’une météo­rite », a de son côté déclaré Alexey Maslov, le respon­sable du district de Verkh­ne­bu­reinsky, à l’ex­tré­mité sud-est de la Russie. L’ébou­le­ment a été tel qu’il a bloqué la rivière Boureïa, augmen­tant les risques d’inon­da­tion pour les villages alen­tours et forçant le Président russe à déployer l’ar­mée dans la zone.

Crédits : Today KHV

34 millions de mètres cube de débris : c’est ce qui corres­pond à l’im­mense brèche creu­sée dans la montagne. L’ar­mée russe a donc été envoyée sur place pour faire explo­ser des charges, afin de débar­ras­ser la rivière des amas de roches. Pour Dave Petley, de l’uni­ver­sité de Shef­field, l’ef­fon­dre­ment ne provient ni de l’im­pact d’une météo­rite, ni de celui d’un ovni. Le cher­cheur estime qu’il devait exis­ter une fissure préexis­tante dans la montagne, et a prévenu qu’un tel phéno­mène pour­rait se produire de nouveau dans un futur proche.

Sources : Inter­na­tio­nal Busi­ness Times / Express.co.uk

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course

Plus de mystère