Vous risquez de vous empoi­son­ner à l’ar­se­nic en cuisant le riz comme vous le faites

par   Ulyces   | 10 février 2017

riz-1 Un profes­seur de biolo­gie de l’uni­ver­sité de Belfast a affirmé à la BBC que des millions de gens couraient des risques drama­tiques sans le savoir, en cuisant le riz de la mauvaise manière. Si vous êtes de celles et ceux qui cuisent le riz en le portant tout simple­ment à ébul­li­tion dans une casse­role d’eau, alors vous vous expo­sez à des risques. De récentes expé­riences prouvent que cette tech­nique n’est pas toujours suffi­sante pour ôter les traces d’ar­se­nic que sont suscep­tibles de lais­ser les toxines indus­trielles et les pesti­cides pendant que le riz suit sa crois­sance. Le poison peut être respon­sable de mala­dies cardiaques, de diabètes et de cancer, ainsi que de problèmes de déve­lop­pe­ment. On pour­rait croire que la cuis­son suffit à enle­ver toute trace de produits chimiques, mais le profes­seur Andy Meharg a prouvé que ce n’était pas le cas. Si vous avez l’ha­bi­tude d’uti­li­ser deux portions d’eau pour une portion de riz, sachez qu’il s’agit de la méthode la plus dange­reuse : c’est elle qui laisse le plus de traces d’ar­se­nic dans le riz. La plus sûre est de lais­ser le riz trem­per une nuit dans l’eau, de bien le rincer jusqu’à ce que l’eau soit claire, et d’uti­li­ser pour la cuis­son cinq portions d’eau pour une de riz. Une telle précau­tion permet d’éli­mi­ner en moyenne 80 % des risques de conta­mi­na­tion. Il est déso­lant d’ap­prendre qu’on ne peut pas faire cuire du riz sans risquer de s’em­poi­son­ner, mais main­te­nant qu’on le sait, il faut se montrer prudents. Source : BBC

Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
udemy course download free