fbpx

11 000 scien­ti­fiques s’unissent pour décla­rer l’ur­gence clima­tique mondiale

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 5 novembre 2019
Crédits : Gilles Desjar­dins

Issus de 153 pays à travers le monde, 11 000 scien­ti­fiques ont désiré mettre en garde l’hu­ma­nité. Dans une lettre publiée dans la revue BioS­cience, iels déclarent l’ur­gence clima­tique, rapporte The Inde­pendent ce 5 novembre. Iels aver­tissent que « des souf­frances humaines indi­cibles » sont à venir si nous ne chan­geons pas dras­tique­ment notre mode de vie.

En 1979, lors de la première Confé­rence mondiale sur le climat à Genève, le réchauf­fe­ment clima­tique a été reconnu pour la première fois comme étant un problème grave à la portée plané­taire. « Malgré 40 ans de négo­cia­tions mondiales d’en­ver­gure, nous avons conti­nué à faire comme si de rien n’était et nous n’avons pas réussi à faire face à cette crise », a déclaré William J. Ripple, profes­seur d’éco­lo­gie à l’Ore­gon State Univer­sity, à la tête de ce grogne scien­ti­fique.

Parce qu’iels demeurent opti­mistes, le message de ces scien­ti­fiques s’ac­com­pagne en plus de diffé­rentes pistes pour enrayer le réchauf­fe­ment clima­tique au plus vite, orga­ni­sées en six objec­tifs clés : rempla­cer les combus­tibles fossiles, réduire les polluants comme le méthane et la suie, restau­rer et proté­ger les écosys­tèmes, manger moins de viande et aller vers une écono­mie zéro carbone. Ne reste plus qu’à agir.

Source : The Inde­pendent

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
download udemy paid course for free

Plus de monde