fbpx

18 dauphins retrou­vés morts sur les plages de l’Île Maurice après la marée noire

par   Servan Le Janne   | 27 août 2020

Un mois après le naufrage d’un navire au large de l’Île Maurice, 18 dauphins ont été retrou­vés morts sur les plages de cette île de l’océan Indien. La respon­sa­bi­lité de la marée noire est étudiée dans un article de The Inde­pendent ce jeudi 27 août.

Samedi 25 juillet, le MV Waka­shio a heurté un récif à Pointe d’Esny. Trois semaines plus tard, ce vraquier exploité par la compa­gnie japo­naise Mitsui OSK Lines s’est brisé en deux, répan­dant au moins 1 000 tonnes de fioul dans l’eau.

Mercredi 26 juillet, 18 dauphins sont venus mourir sur les côtes de l’Île Maurice, à une quin­zaine de kilo­mètres de l’épave. « Je connais ces dauphins, je nage avec eux tous les jours », a regretté le moni­teur de plon­gée Bernard Aliphon. « C’est un crève-cœur de les voir comme ça, c’est comme s’il y avait des morts dans la famille. »

Selon le ministre de la Pêche Sudheer Maud­hoo, les autop­sies n’ont toute­fois pas permis d’éta­blir un lien entre leurs décès et la marée noire. « Il n’y avait aucune trace d’hy­dro­car­bure sur eux ou dans leur système respi­ra­toire », a-t-il affirmé.

En 2005, 35 dauphins s’étaient échoués sur l’île. Owen Grif­fiths, un expert de l’ONG Mauri­tius Marine Conser­va­tion Society, estime donc que le même scéna­rio pour­rait s’être repro­duit : « Peut-être ont-ils suivi un banc de pois­sons dans le lagon et ont perdu leurs repères », avance-t-il. « Ils ont cher­ché à rejoindre la mer en passant direc­te­ment au-dessus de la barrière de corail. Paniqués et stres­sés, ils ont heurté les coraux, se sont épui­sés et sont morts. »

Source : The Inde­pendent

Plus de wild