fbpx

À 96 ans, ce prix Nobel a inventé une machine pour produire de l’éner­gie propre

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 29 janvier 2019
Crédits : Prix Nobel

Arthur Ashkin a trans­formé le sous-sol de sa maison du New Jersey en labo­ra­toire de recherche. Prix Nobel de physique en 2018, le scien­ti­fique de 96 ans travaille actuel­le­ment sur un appa­reil qui permet­trait de produire de l’éner­gie propre et peu coûteuse, rapporte le site Busi­ness Insi­der. Une inven­tion qui, en plus de lui rappor­ter un second prix Nobel, pour­rait « sauver le monde ».

Pour produire de l’éner­gie, Arthur Ashkin utilise de petits tubes réflé­chis­sants, qui capturent et cana­lisent la lumière de manière effi­cace. Sa tech­no­lo­gie pour­rait rendre les panneaux solaires plus puis­sants, ou même les rempla­cer un jour. Retraité depuis 1992, le prix Nobel a depuis pour­suivi ses travaux de recherches sur la méca­nique quan­tique et les parti­cules et il est devenu en 2018 la personne la plus âgée à rece­voir un prix Nobel.  

Arthur Ashkin fait partie de ceux que l’on nomme les « SuperA­gers », soit les « superpersonnesâgées », dont l’ac­ti­vité mentale est aussi affû­tée que celle de personnes de 25 ans. Ils sont constam­ment en recherche de nouveaux exer­cices, et de nouvelles choses à apprendre, ce qui leur permet notam­ment de faire travailler leur mémoire. Aidé par une canne, Arthur Ashkin est égale­ment très actif physique­ment. Son ultime secret ? 64 ans de mariage avec Aline Ashkin, très « surprise qu’à l’âge de 96 ans il soit si dans le coup et si brillant. » Elle n’est pas la seule.

Sources : Busi­ness Insi­der

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
online free course

PLUS DE SCIENCE