fbpx

À Tunis, un robot patrouille dans les rues pour assu­rer le respect du confi­ne­ment

par   Valentin Trawicki   | 3 avril 2020

Un robot de patrouille a été déployé par la police dans les rues de la capi­tale tuni­sienne pour s’as­su­rer que les gens restent bien confi­nés. S’il aperçoit quelqu’un marchant dans les rues à priori désertes, il s’ap­proche de la personne et demande ce qu’elle fait là, rapporte la BBC ce 3 avril.

Les citoyens doivent ensuite montrer leur pièce d’iden­tité et leur auto­ri­sa­tion de sortie à la caméra du robot, afin que les agents qui le contrôlent puissent les véri­fier. En Tuni­sie, il s’agit de la deuxième semaine de confi­ne­ment natio­nal pour stop­per le virus, qui a tué 14 personnes. Les gens sont auto­ri­sés à sortir seule­ment pour des raisons médi­cales ou pour ache­ter des vivres.

On ne sait pas combien de ces robots, appe­lés PGuards, ont été déployés par le minis­tère de l’In­té­rieur. Un PGuard à quatre roues dispose d’une caméra d’ima­ge­rie ther­mique et de la tech­no­lo­gie Lidar (détec­tion et télé­mé­trie de la lumière), qui fonc­tionne comme un radar mais utilise la lumière au lieu des ondes radio.

Avant l’ap­pa­ri­tion du virus, les clients d’Enova (l’en­tre­prise créa­trice du robot) étaient en grande partie des entre­prises privées. La firme, qui a son siège dans la ville côtière de Sousse, produit égale­ment un robot « de santé ». Il peut donner un diagnos­tic visuel préli­mi­naire et utili­ser ses capteurs pour mesu­rer certains facteurs.

Source : BBC

Plus de turfu