fbpx

Après avoir reçu 10 coups de couteau, ce chauf­feur de bus a quand même fini son service

par   Adrien Gingold   | 11 janvier 2020

Dans l’après-midi du jeudi 9 janvier, un chauf­feur de bus belge a reçu une dizaine de coups de couteau, nous appre­nait Media­part vendredi. Après avoir conti­nué sa tour­née pendant une heure malgré tout, il a été hospi­ta­lisé dans un état grave. Ses jours semblent ne plus être en danger.

Jeudi 9 janvier, peu après 17 heures en Flandre, dans le nord néer­lan­do­phone de la Belgique, ce chauf­feur de la société de trans­ports publics De Lijn est arrivé en avance sur son service à son arri­vée à Kontich. L’homme de 58 ans en profite alors pour fumer une ciga­rette derrière le volant de son véhi­cule, portes ouvertes.

Mais à ce moment-là, un homme « vrai­sem­bla­ble­ment armé d’un couteau » a surgi et attaqué le conduc­teur, « notam­ment au cou et à l’ab­do­men », avant de prendre la fuite. En état de choc, la victime a néan­moins repris la route et roulé pendant une heure jusqu’à son termi­nus, à une quin­zaine de kilo­mètres de là.

Ce n’est que lors de son retour au dépôt que le quinqua­gé­naire a semblé réali­ser qu’il était grave­ment blessé. Ce sont les collègues du conduc­teur de bus ayant reçu « dix coups de couteau dans la région abdo­mi­nale, près du cou, dans la partie supé­rieure de la jambe droite et aux bras » qui ont prévenu les secours.

Vendredi 10 janvier, le procu­reur ne parlait plus de bles­sures mortelles quant à son état de santé. Le parquet d’An­vers a ouvert une enquête pour tenta­tive de meurtre.

Source : Media­part

Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
udemy course download free

Plus de monde