Après avoir reçu 74 balles de pisto­let à plomb, cette mère orang-outan est deve­nue aveugle

par   Laura Boudoux   | 20 mars 2019
Crédits : Suma­tran Oran­gu­tan Conser­va­tion Programme

La radio a révélé 74 plombs dans le corps de cette femelle orang-outan, attaquée à l’arme à air comprimé en Indo­né­sie. D’après Yenny Saras­wati, un vété­ri­naire du programme de conser­va­tion des orangs-outans de Suma­tra, quatre plombs étaient logés dans son œil gauche et deux dans son œil droit, l’ayant défi­ni­ti­ve­ment rendue aveugle, rapporte le Time le 19 mars. Bapti­sée Hope (espoir) par les sauve­teurs, la femelle orang-outan aurait égale­ment été attaquée à l’aide « d’objets tran­chants ».

Opérée pour une clavi­cule cassée, elle devrait se remettre de ses bles­sures mais ne retrou­vera jamais la vue. « Hope va pouvoir survivre à ce drame, mais elle ne pourra plus être relâ­chée dans la nature », explique Yenny Saras­wati. Ce sont des villa­geois qui ont alerté les vété­ri­naires, après avoir décou­vert Hope griè­ve­ment bles­sée, dans une ferme, avec son bébé de quelques mois. Le petit singe, qui souf­frait de malnu­tri­tion, n’a pas survécu.

Crédits : Suma­tran Oran­gu­tan Conser­va­tion Programme

L’uti­li­sa­tion des armes à air comprimé contre les animaux sauvages est large­ment répan­due dans cette région de l’In­do­né­sie, depuis une dizaine d’an­née. En 2018, un orang-outan de Bornéo est mort après avoir reçu 130 plombs dans le corps. Leur habi­tat natu­rel est en plus extrê­me­ment menacé, par les indus­tries crois­santes de l’huile de palme et du papier, qui détruisent la jungle. Une étude réali­sée en 2018 estime que le nombre d’orangs-outans à Bornéo a chuté de plus de 100 000 depuis 1999.

Source : Time

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
udemy paid course free download

Plus de monde