Ce poli­ti­cien italien opposé au vaccin contre la vari­celle a attrapé la vari­celle

par   Servan Le Janne   | 19 mars 2019
Crédits : Massi­mi­liano Fedriga/Face­book

Massi­mi­liano Fedriga n’aime pas les piqûres. Pour cet homme poli­tique italien, membre de la Ligue d’ex­trême-droite diri­gée par Matteo Salvini, la déci­sion du gouver­ne­ment italien d’im­po­ser la vacci­na­tion contre 12 mala­dies, en 2017, était « stali­niste ».

Ironie du sort, rapporte le quoti­dien La Repub­blica, il vient de contrac­ter l’une d’elles, la vari­celle. « Je vais bien, je suis en conva­les­cence à la maison », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux après avoir passé quatre jours à l’hô­pi­tal. Désor­mais, le président de la région Fruili-Vene­zia Giulia affirme qu’il ne soutient pas les mouve­ments anti-vacci­na­tion.

« J’ai toujours dit que j’étais en faveur des vaccins mais pour obte­nir des résul­tats, il faut s’en­tendre avec les familles, pas les leur impo­ser », a-t-il précisé, souli­gnant aussi que ses propres enfants sont proté­gés. Alors pourquoi ne l’était-il pas lui-même ?

Source : La Repub­blica

 

Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy course download free

Plus de monde