fbpx

Après une vie de travail forcé, l’élé­phante Tikiri est morte au Sri Lanka

par   Adrien Gingold   | 26 septembre 2019

Tikiri, une éléphante de 70 ans deve­nue une star au Sri Lanka, est décé­dée cette semaine après une vie entière sur scène, relate The Inde­pendent.

Le corps émacié de cet éléphant femelle avait suscité l’in­di­gna­tion il y a quelques semaines, alors qu’elle défi­lait pour la parade sri-lankaise. On y voit un animal à bout, fati­gué, la peau sur les os ; les photos étaient deve­nues virales, faisant de l’élé­phant une cause natio­nale.

Tikiri a trouvé le repos après une vie passée à servir les inté­rêts touris­tiques et natio­naux. En effet, selon la fonda­tion Save The Elephant, l’exis­tence de l’élé­phante a été presque exclu­si­ve­ment faite de randon­nées touris­tiques, de proces­sions reli­gieuses et autres parades natio­nales.

« La souf­france de Tikiri est termi­née », a annoncé Lek Chai­lert, fonda­trice de l’as­so­cia­tion. «  Son âme est main­te­nant libre. Je ressens autant de douleur que de soula­ge­ment. Le simple fait de penser à la vie qu’elle a vécue me fait telle­ment souf­frir. »

« RIP chère Tikiri. Ne regrette jamais ce monde si cruel envers toi et tes amis », a-t-elle conclu, jurant à l’ani­mal que sa mort ne serait pas vaine.

Source : The Inde­pendent

Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de monde