Au Brésil, un père et son fils fabriquaient de fausses Ferrari vendues 45 000 euros

par   Suzanne Jovet   | 17 juillet 2019
Crédits : Asso­cia­ted Press

Loin des fausses paires de snea­kers et autres parfums Chonel, ce père et son fils étaient assis sur le trône du marché de la contre­façon. La police brési­lienne a déman­telé lundi 15 juillet, à Santa Cata­rina dans le sud du pays, une usine clan­des­tine de voitures de luxe contre­faites des marques Ferrari et Lambor­ghini, rapporte Asso­cia­ted Press.

« Les voitures, des contre­façons des marques Ferrari et Lambor­ghini, étaient assem­blées sur commande et leur vente diffu­sée sur les réseaux sociaux », a déclaré la police muni­ci­pale d’Itajaí. Les véhi­cules étaient vendus entre 43 000 et 59 000 euros, alors que les modèles origi­naux s’achètent entre 355 000 et plus de 700 000 euros.

La police de Santa Cata­rina avait ouvert une enquête après avoir reçu des plaintes de repré­sen­tants des deux marques italiennes. Lors de son opéra­tion, la police a saisi huit voitures de contre­façons ainsi que les équi­pe­ments néces­saires à la fabri­ca­tion clan­des­tine des voitures de luxe. Le père et le fils, proprié­taires de l’usine, seront pour­sui­vis pour leurs crimes contre la « propriété indus­trielle ».

Crédits : Asso­cia­ted Press

Source : Asso­cia­ted Press 

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
udemy course download free

Plus d'epic