fbpx

Au Kenya, des bracon­niers ont tué deux des dernières girafes blanches du monde

par   Servan Le Janne   | 11 mars 2020

Dans le comté de Garissa, au nord-est du Kenya, les gardes-fores­tiers ont retrouvé les dépouilles de deux girafes blanches. Selon des sources locales citées par la BBC, il n’en reste plus qu’une en vie dans le monde.

Ces girafes doivent leur couleur hors du commun à une parti­cu­la­rité géné­tique appe­lée leucisme. Elles sont deve­nues célèbres après avoir été photo­gra­phiées en 2017. Les deux indi­vi­dus retrou­vés morts avaient été vus pour la dernière fois il y a plus de trois mois.

« C’est un jour très triste pour la commu­nauté d’Ijara et le Kenya entier », a déploré Mohamme Ahmed­noor. « Nous sommes les seuls gardiens au monde de la girafe blanche. » Selon ce direc­teur du parc natu­rel d’Ishaq­bini Hirola, les bracon­niers ont tué la dernière girafe femelle et son enfant. Il ne reste donc plus qu’un mâle.

Près de 40 % des girafes ont disparu ces 30 dernières années d’après les chiffres de la fonda­tion Africa Wild­life.

Source : BBC

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de wild