fbpx

La consti­tu­tion russe auto­rise désor­mais Poutine à se repré­sen­ter en 2024

par   Servan Le Janne   | 10 mars 2020

Alors qu’il devait quit­ter la prési­dence en 2024, Vladi­mir Poutine vient d’être auto­risé à briguer un troi­sième mandat de suite par un amen­de­ment consti­tu­tion­nel. Ce texte a été voté contre toute attente mardi 10 mars au Parle­ment russe, rapporte le Guar­dian le jour-même.

Dans le cadre d’une révi­sion de la consti­tu­tion en cours de discus­sion, Poutine est venu s’ex­pri­mer à la Douma ce 10 mars. « Les Russes doivent avoir une alter­na­tive dans n’im­porte quelle élec­tion », a-t-il plaidé, avant d’ajou­ter que « la stabi­lité est peut-être plus impor­tante et doit être prio­ri­taire ». Après son inter­ven­tion, le texte a été approuvé par 380 dépu­tés, tandis que les 44 commu­nistes votaient contre.

Lors de son lance­ment, en janvier, la réforme prévoyait de limi­ter le nombre de mandats prési­den­tiels à deux, qu’ils soient succes­sifs ou non, là où ils sont actuel­le­ment plafon­nés à deux d’af­fi­lée. Mais l’amen­de­ment qui vient d’être voté – et qui sera soumis à un vote popu­laire le 22 avril – prévoit de remettre « à zéro » le comp­teur de Poutine, président de 2000 à 2008 puis de 2012 à aujourd’­hui. Son règne pour­rait donc se prolon­ger après la prési­den­tielle de mars 2024.

Source : The Guar­dian

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
free online course

Plus de monde