fbpx

Ce braqueur avait droit à un dernier mot au tribu­nal, il a parlé pendant 5 jours d’af­fi­lée

par   Adrien Gingold   | 15 octobre 2019

Un braqueur alle­mand de 71 ans qui compa­rais­sait devant le tribu­nal a utilisé son droit à un dernier mot pour parler pendant 5 jours entiers, révé­lait CNN le 9 octobre.

Le droit alle­mand auto­rise les crimi­nels à pronon­cer un « dernier mot » (schluss­wort) devant les tribu­naux après leur condam­na­tion ; au tribu­nal de Hambourg, Michael Jauer­nik, 71 ans, ne s’est pas fait prier. En effet, le braqueur de banques septua­gé­naire condamné à 12 ans de prison a utilisé son schluss­wort pour parler pendant cinq jours d’af­fi­lée.

Le discours de Jauer­nik compre­nait de vives critiques du travail du tribu­nal et des enquê­teurs de la police, mais faisait égale­ment la part belle à la propre compé­tence juri­dique du condamné. En effet, ce dernier avait déjà purgé de lourdes peines pour des braquages de banques dans les années 1970 et 1980.

Ce n’est pas la première fois que Jauer­nik fait le show pendant cinq jours. En 1990, il avait déjà dirigé une émeute à la prison de Fuhlsbüt­tel qui avait duré cinq jours. Jauer­nik, qui compa­rais­sait avec ses lunettes de soleil, a critique l’in­com­pé­tence suppo­sée des enquê­teurs et affirmé qu’il avait plus de connais­sances juri­diques que ses avocats. Génie.

Source : CNN

Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
free online course

Plus d'epic