fbpx

Ce Chinois qui a passé 30 ans la tête entre les jambes peut enfin se tenir debout

par   Servan Le Janne   | 19 décembre 2019

Atteint d’une spon­dy­lar­thrite anky­lo­sante recon­nue par la méde­cine à ses 18 ans, Li Hua a passé près de trois décen­nies avec le visage contre les cuisses. Ce quadra­gé­naire de la province du Hunan, dans le sud de la Chine, peut enfin se tenir debout grâce à une opéra­tion chirur­gi­cale, rappor­tait le Daily Mail lundi 16 décembre.

Alors que la condi­tion de Li Hua empi­rait ces cinq dernières années, l’in­cur­va­tion de sa colonne verté­brale compliquant tout repas, les méde­cins ont décidé de tenter une opéra­tion périlleuse. Cette année, l’homme qui ne mesure que 90 cm est passé quatre fois sur le billard.

« La seule solu­tion était de casser ses os section par section – fémur, vertèbre cervi­cale, vertèbre thora­cique – et remettre droit sa colonne verté­brale », décrit le profes­seur Tao Huiren, de l’hô­pi­tal de Shenz­hen. « C’était 20 à 30 fois plus risqué qu’une opéra­tion clas­sique et ses chances de deve­nir para­plé­gique était élevées. » En l’ab­sence de compli­ca­tion, Li Hua a fina­le­ment pu se tenir droit en étant aidé. Les méde­cins espèrent qu’il pourra marcher seul d’ici trois mois.

Source : The Daily Mail

PLUS DE SCIENCE