fbpx

Ce fermier chinois s’est coupé un doigt pour rien après une morsure de serpent

par   Servan Le Janne   | 31 octobre 2019
Crédits : Weibo

Dans l’est de la Chine, un fermier s’est coupé un doigt après avoir été mordu par un serpent connu pour son venin. Ce n’était pas la peine, lui ont plus tard annoncé les méde­cins d’après un article du South China Morning Post publié mardi 29 octobre.

Selon le Hangz­hou Daily, Zhang coupait du bois de chauf­fage, dans le village de Shan­gyu, lorsqu’il a été mordu au doigt par un serpent. L’homme de 60 ans a reconnu un Deinag­kis­tro­don acutus, une espèce de vipère dont il pensait le venin assez puis­sant pour entraî­ner la mort rapide de sa victime, terras­sée sans pouvoir faire plus de cinq pas. En avril, un de ses voisins avait d’ailleurs succombé à une morsure de serpent. Il s’est donc immé­dia­te­ment coupé le doigt pour empê­cher que le venin se répande.

Après avoir couvert la plaie, Zhang a parcouru 80 km pour rallier l’hô­pi­tal de Hangz­hou, sans prendre le soin d’ap­por­ter le doigt amputé avec lui. C’est là que les méde­cins lui ont appris que la muti­la­tion était inutile, car le serpent en ques­tion est moins dange­reux que ce qui est commu­né­ment admis. Par précau­tion, le patient a malgré tout reçu un anti­ve­nin. Sur les 1 200 patients de ce type reçu par l’hô­pi­tal cette année, 30 % avaient pris de mauvaises mesures.

Source : South China Morning Post

Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
udemy course download free

Plus d'epic