Ce nouveau dino­saure est dix fois plus gros que le T-Rex

par   Ulyces   | 10 août 2017

Crédits : Jorge Gonza­lezPata­go­ti­tan Mayo­rum. Dans un article publié le 8 août sur la Royal Society Publi­shing, les scien­ti­fiques argen­tins du musée de paléon­to­lo­gie Egidio Feru­glio ont annoncé avoir décou­vert le plus gros dino­saure jamais déterré. Et la présence du mot « titan » dans son patro­nyme n’est pas anodine. D’un poids estimé à 69 tonnes, la bête était aussi grosse que 14 éléphants, un immeuble de deux étages, deux semi-remorques ou dix T-Rex. Et avec ses 40 mètres de long, il était aussi grand et lourd qu’un Boeing 737. Les osse­ments du Pata­go­ti­tan Mayo­rum ont tout d’abord été décou­verts en 2013 par Aure­liano Hernan­dez, un berger très âgé vivant en Pata­go­nie, qui a de suite contacté les paléon­to­logues. Malheu­reu­se­ment, il est décédé avant que l’équipe n’ait eu le temps d’ar­ri­ver sur les lieux, raconte The Atlan­ticLe berger ne le saura donc jamais, mais il venait de décou­vrir le plus grand fémur de l’his­toire, d’une longueur d’en­vi­ron 2,4 mètres. https://twit­ter.com/Ben_garrod/status/895063187288203268?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fall-that-is-inter­es­ting.com%2Fpa­ta­go­ti­tan-mayo­rum-is-biggest-dino­saur-ever Les cher­cheurs ont tout d’abord cru à un os de Tita­no­saure, le plus gros dino­saure connu jusqu’ici. Mais après des recherches appro­fon­dies, ils ont vite réalisé qu’il s’agis­sait ici du fémur d’un bien plus gros animal. En replaçant l’os décou­vert à l’échelle du corps du dino­saure, ils ont été mesure d’es­ti­mer les mensu­ra­tions totales de la bête :  40 mètres de long pour 69 tonnes. Si ces dimen­sions mettent tota­le­ment à l’amende le terri­fiant T-Rex, qui lui ne mesu­rait « que » 12 mètres pour 6 à 8 tonnes, elles n’ef­fraient pas Diego Pol, co-auteur de l’étude, pour autant : « Il s’agis­sait certai­ne­ment d’un animal massif et très lent. » Ce qui n’est pas sans rappe­ler un certain Diplo­do­cus (35 m), puisque le Pata­go­ti­tan était lui aussi végé­ta­rien. En conti­nuant leurs recherches dans la ferme du défunt Hernan­dez, les cher­cheurs ont mis la main sur près de 200 osse­ments ayant appar­tenu à six Pata­go­ti­tans, qu’ils datent d’une centaine de millions d’an­nées. Conti­nuera-t-on à trou­ver des dino­saures de plus en plus gros ? « Peut-être que quelqu’un peut en trou­ver un plus gros », a déclaré Luis Carbal­lido, l’autre auteur de l’étude. « Mais j’ai le senti­ment qu’on a peut-être atteint la limite. » On ne saurait en être sûrs, cepen­dant. Recons­ti­tu­tion du Pata­go­ti­tan dans un hangar — Crédits : Diego PolSources : The Atlan­tic/The Royal Society Publi­shing  

Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy course