Ce super­mar­ché améri­cain vendait des cous­sins à impri­més nazis

par   Malaurie Chokoualé   | 10 février 2019
Crédits : Ryan D. Newman

Alors qu’il navi­guait sur le site d’achat en ligne du géant de la grande distri­bu­tion Walmart en novembre 2018, Ryan D. Newman, résident de la ville de Fresno en Cali­for­nie passait en revue des cous­sins. L’un d’entre eux, avec impri­més Paris, Tour Eiffel et bicy­clette, a retenu son atten­tion. Il n’avait alors pas remarqué la croix gammée, le timbre à l’ef­fi­gie d’Adolf Hitler et le mot « Reich » impri­més sur une des bordures.

S’il l’a acheté en novembre, ce n’est que le 4 février, en jouant avec sa fille, que Newman s’est rendu compte des symboles que le cous­sin revê­tait. Photo à l’ap­pui de l’oreiller, il s’est empressé de parta­ger sa curieuse décou­verte avec le média local Fres­no­bee.

Après l’ahu­ris­se­ment, Newman a envoyé un mail à Walmart en leur deman­dant de reti­rer pure­ment et simple­ment l’objet du site. Solli­cité de toutes parts, Walmart a rétorqué que selon eux, ils n’y sont pour rien. « Cet oreiller a été réper­to­rié par un vendeur tiers sur notre market­place et contre­vient à notre poli­tique », explique un porte-parole de l’en­seigne.

« Nous scru­tons régu­liè­re­ment notre marché à la recherche de ce type d’ar­ticles, mais malheu­reu­se­ment, l’image offen­sive n’était pas visible sur la photo de l’oreiller et nous n’en avons pas été conscients tant que le client ne nous avait pas contacté. Nous avons immé­dia­te­ment retiré l’ar­ticle et exami­nons l’as­sor­ti­ment du vendeur. » Si l’ori­gine du cous­sin reste encore vague, l’ar­ticle a effec­ti­ve­ment été retiré du site le lende­main de la plainte de Ryan Newman.

Source : Fres­no­bee

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
udemy paid course free download

Plus de monde