Ce témoin de mariage a fait un long discours sur l’ami­tié avant de voler 500 000 $ aux mariés

par   Laura Boudoux   | 3 avril 2019

Lors du mariage de son ami et ancien cama­rade de classe, Brian Sapp a donné un magni­fique discours sur les valeurs de l’ami­tié. Témoin et hôte de la céré­mo­nie, il a ensuite arnaqué les mariés et leurs invi­tés, détour­nant au total 500 000 dollars (envi­ron 445 000 euros), rapporte The Inde­pendent. Parmi ses victimes se trou­vaient le père d’un enfant grave­ment handi­capé, les parents de ses propres filleuls, ainsi qu’un homme atteint d’un cancer du pancréas.

Le 15 mars 2019, Brian Sapp a fina­le­ment été condamné à neuf ans de prison ferme pour une escroque­rie qui durait depuis quatre ans, et au cours de laquelle il a détourné 1,2 million d’eu­ros subti­li­sés à une ving­taine de personnes. « Je ne suis pas un crimi­nel qui mani­pule les gens sans remord. J’étais trop faible, trop déses­péré et trop fier », a déclaré l’ac­cusé face au juge du tribu­nal d’Alexan­dria, en Virgi­nie. Pour mener à bien son escroque­rie, Brian Sapp a promis à ses amis et leurs familles qu’il avait des contacts pouvant l’ai­der à trou­ver des proprié­tés vendues à des prix imbat­tables, dans la région de Washing­ton.

Sans emploi depuis 2012, cet ancien chef de chan­tier a en réalité usurpé le nom d’une entre­prise de maçon­ne­rie, avec qui il avait travaillé par le passé. Devant le tribu­nal, plusieurs témoins ont raconté que Brian Sapp affir­mait qu’il « domi­nait le marché immo­bi­lier ». Loin de gérer les inves­tis­se­ments de ses amis, il parti­ci­pait en vérité à de coûteux voyages de golf ou des récep­tions luxueuses, auxquelles il se rendait à bord d’un van Mercedes person­na­lisé, d’une valeur esti­mée à 71 500 euros.

Devant la cour, le marié resté anonyme a estimé que seul un « psycho­pathe » pouvait profi­ter ainsi du « plai­sir tordu » de rece­voir des invi­tés avec leurs propres écono­mies volées. Brian Sapp a de son côté affirmé qu’il ne lui restait rien de l’argent, ses parents ayant contracté un prêt pour payer son avocat. Il s’est malgré tout engagé à rembour­ser toutes ses victimes, devant la cour et à travers des lettres envoyées à ceux qui regrettent à présent de l’avoir eu comme ami.

Sources : The Inde­pendent

Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
free online course

Plus d'epic