fbpx

Ces faux mafieux ont engagé un acteur pour tenter de racket­ter le proprio d’une pizze­ria

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 11 avril 2019
Crédits : Roy James Wilson

Une fois n’est pas coutume, Roy James Wilson devait jouer les gros bras. L’ac­teur vu pour des petits rôles dans Creed ou dans Split a été engagé par Douglas Singer et Marianne Wood pour inti­mi­der un ancien proprié­taire de pizze­ria de Brook­lyn, car le duo de malfrats·es amateurs·­rices jetaient un regard envieux aux 198 000 dollars (envi­ron 175 000 euros) qu’il avait en sa posses­sion, rapporte le Daily Mail. Ils se sont ainsi fait passer pour des mafieux pour le plumer.

En novembre 2018, Wilson, Singer et Wood se sont rendus au restau­rant de la victime, qui leur avait vendu sa pizze­ria quelques mois plus tôt. Iels affir­maient qu’il leur devait beau­coup d’argent, invoquant par exemple les travaux de réno­va­tion qu’iels avaient dû effec­tuer.

Vêtu d’un costume sorti tout droit des Sopra­nos, pisto­let factice à la cein­ture, Wilson a montré ses muscles. Iels ont sorti des photos de la famille de la victime, lui conseillant vive­ment de payer la somme de 200 000 dollars s’il ne voulait pas qu’il leur arrive malheur. Singer et Wood avaient contacté Wilson sur les réseaux sociaux, lui disant qu’il devrait simple­ment se tenir non loin d’eux et « avoir l’air musclé ».

« Les proprié­taires d’en­tre­prises qui tentent de gagner leur vie honnê­te­ment ne devraient pas avoir à craindre quelqu’un qui n’a aucun pouvoir légal sur eux, extorquant et menaçant leurs moyens de subsis­tance », a conclu William F. Swee­ney, direc­teur adjoint du FBI. Tous·tes les trois encourent jusqu’à 20 ans de prison pour extor­sion.

Source : Daily Mail

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Plus d'epic