Ces ouvriers irlan­dais ont pris le contrôle du chan­tier naval qui a construit le Tita­nic

par   Mathilda Caron   | 18 août 2019
Crédits : Unite the Union

Le chan­tier naval d’Ir­lande du Nord qui a construit le Tita­nic est au bord de la faillite, rappor­tait CNN le 5 août. Les ouvriers du chan­tier Harland and Wolff en ont pris le contrôle et mani­festent depuis plusieurs jours sur le site, espé­rant pouvoir conti­nuer leur acti­vité dans le secteur des éner­gies renou­ve­lables.

Aujourd’­hui, le chan­tier naval ne compte plus que 123 employés à temps plein et n’a pas construit de navire depuis 2003. Les travailleurs se concentrent depuis sur les éner­gies renou­ve­lables, notam­ment éoliennes et maré­mo­trices. « Ces éner­gies présentent un poten­tiel énorme et pour­raient créer des milliers d’em­plois », assure un porte-parole des ouvriers.

En 2008, le chan­tier naval a construit le SeaGen, qui était à l’époque le plus grand géné­ra­teur d’éner­gie maré­mo­trice au monde, puis a fabriqué des compo­sants et construit des plate­formes pour des parcs éoliens offshore. Les ouvriers qui se battent pour main­te­nir leur chan­tier ouvert, ont reçu de nombreux messages de soutien et de soli­da­rité de tout le Royaume-Uni et d’Ir­lande, ainsi que d’autres pays.

Source : CNN

Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
udemy paid course free download

Plus de monde