Ces scien­ti­fiques veulent cloner un panda en utili­sant une chatte comme mère porteuse

par   Mathilda Caron   | 6 septembre 2019
Crédits : Pascal Müller

Après que la société chinoise Sino­gene a cloné pour la première fois un chat décédé il y a sept mois, des scien­ti­fiques ont évoqué l’idée de cloner un panda en utili­sant un chat comme mère porteuse, rappor­tait Asia One le 5 septembre 2019.

Huang Yu, le proprié­taire du chat mort, a dépensé 250 000 yuans (envi­ron 32 000 euros) pour faire reve­nir son chat qui lui manquait tant à la vie. « Quand Garlic est mort, j’étais très triste », confie le jeune homme de 23 ans. Le petit clone de Garlic aurait un code géné­tique simi­laire à plus de 90 % de celui de son modèle.

Ce clonage sans précé­dent en Chine a donné une idée à Chen Dayuan, un expert de l’Aca­dé­mie chinoise des sciences. Depuis le mois dernier, son orga­nisme envi­sage de cloner un panda en utili­sant une chatte comme mère porteuse.

L’es­pèce emblé­ma­tique de la Chine étant mena­cée de dispa­raître, ses scien­ti­fiques étudient la ques­tion du clonage du panda depuis une ving­taine d’an­nées. La réponse pour­rait se trou­ver dans le ventre des chats.

Source : Asia One

Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
free download udemy course

PLUS DE SCIENCE