fbpx

Ces scien­ti­fiques vont envoyer des messages dans l’es­pace pour trou­ver des extra­ter­restres

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 14 septembre 2017

Crédits : Andrew Jasperh Une bouteille dans l’es­pace. Comme l’écrit CNETcela fait plus d’un demi-siècle que les scien­ti­fiques – tout parti­cu­liè­re­ment ceux de l’ins­ti­tut Search for Extra­ter­res­trial Intel­li­gence (SETI) de la NASA – scrutent sans relâche le cosmos pour tenter de détec­ter d’éven­tuelles formes de vie extra­ter­restre intel­li­gente. En vain jusqu’ici. Pas de quoi décou­ra­ger les cher­cheurs du dépar­te­ment de Messa­ging Extra­ter­res­trial Intel­li­gence (METI) du SETI pour autant, qui vont envoyer dès l’an prochain des signaux en direc­tion de planètes poten­tiel­le­ment habi­tables. Les messages que les cher­cheurs vont envoyer dans l’es­pace contien­dront des formules mathé­ma­tiques simples ainsi que des procé­dés scien­ti­fiques connus du grand public. Pour les envoyer, Douglas Vakoch, le président du METI, indiquait en 2016 à Forbes qu’il « serait idéal d’uti­li­ser un trans­met­teur puis­sant comme ceux utili­sés pour l’as­tro­no­mie radar, du type d’Are­cibo. » Cet engin, qui menaçait de fermer ses portes début 2017, occupe près de 48 hectares sur la côte nord de l’île de Porto Rico. Il est couram­ment utilisé par les scien­ti­fiques du monde entier pour récol­ter des données radio-astro­no­miques, d’aé­ro­no­mie terrestre et des données radar plané­taires. Cette idée de se faire remarquer dans tout le cosmos n’est pas au goût de nombreux de nombreux experts, dont Stephen Hawking, qui n’a pour­tant jamais caché sa convic­tion que l’hu­main était voué à sa perte s’il restait sur Terre. Selon lui, signa­ler ainsi notre exis­tence repré­sen­te­rait un grave danger. Si des vies intel­li­gentes existent ailleurs que sur Terre dans l’uni­vers, il n’est pas à exclure qu’elles soient tentées de nous enva­hir. Douglas Vakoch ne voit pas cette initia­tive du même œil. Comme il le confie à Mother­board, Pour lui, « si nous voulons établir un dialogue sur plusieurs géné­ra­tions, nous devons apprendre et parta­ger des infor­ma­tions (sur les extra­ter­restres). Les gens ont peur car il est plus risqué d’agir que de ne rien faire. » Si les choses tournent mal, on n’aura qu’à char­ger Douglas des négo­cia­tions. Sources : CNET/Mother­board/Forbes

Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
udemy paid course free download