Cet acti­viste afro-améri­cain a pris le contrôle d’un groupe néonazi pour le détruire de l’in­té­rieur

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 1 mars 2019
Crédits : Wiki­me­dia

Compa­rer l’his­toire de James Stern avec celle de l’of­fi­cier de police afro-améri­cain Ron Stall­worth est inévi­table. Le travail d’in­fil­tra­tion de Stall­worth au sein du Ku Klux Klan a récem­ment été mis en lumière dans le dernier film de Spike Lee, BlacKkK­lans­man.

Et The Inde­pendent raconte que, selon des docu­ments judi­ciaires révé­lés le 28 février, depuis janvier 2019, James Stern est le nouveau direc­teur et président du Natio­nal Socia­list Move­ment (NSM) – une orga­ni­sa­tion néona­zie améri­caine créée dans les années 1970. Et ce pour une raison bien précise.

Le NSM faisait partie des nombreux groupes extré­mistes améri­cains pour­sui­vis pour violences lors des rassem­ble­ments de Char­lot­tes­ville en août 2017. Les docu­ments avancent que le pasteur afro-améri­cain James Stern prévoit de déman­te­ler ce groupe natio­na­liste de l’in­té­rieur en l’af­fai­blis­sant durant le procès en cours. The Inde­pendent explique que Stern a déposé des docu­ments auprès d’un tribu­nal de Virgi­nie leur deman­dant d’ac­cé­lé­rer les procé­dures judi­ciaires à l’en­contre du NSM.

Personne ne peut encore expliquer comment Stern a réussi à se retrou­ver à la tête du groupe. L’homme, qui vit à Moreno Valley en Cali­for­nie, n’a pas encore répondu aux solli­ci­ta­tions de The Inde­pendent.

Source : The Inde­pendent

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
free download udemy paid course

Plus d'epic