Cet exor­ciste accusé de viol prétend qu’il « aspi­rait » le démon hors du corps des croyants

par   Suzanne Jovet   | 19 juillet 2019
Crédit : Google

Le révé­rend William Weaver est accusé d’agres­sions sexuelles sur quatre de ses parois­siens. Lorsqu’il exor­ci­sait les croyants, l’homme d’église prétend qu’il devait « aspi­rer » l’es­prit démo­niaque contenu dans leur semence, raconte The Inde­pendent ce vendredi 19 juillet.

Les agres­sions présu­mées ont été révé­lées après que quatre hommes se sont mani­fes­tés pour signa­ler la méthode peu conven­tion­nelle du révé­rend à la direc­tion de l’église. Une enquête menées par les auto­ri­tés ecclé­sias­tiques aurait par la suite révélé de « multiples actes d’ido­lâ­trie et d’in­con­duite sexuelle » perpé­trés par William Weaver.

Âgé de 69 ans, le pasteur pres­by­té­rien de Linden, dans le New Jersey, ordon­nait à ses victimes de placer des « pièces d’anges » sur leur tête et des pierres dans leurs mains avant qu’il ne s’age­nouille pour extraire leurs démons. Il préten­dait alors les libé­rer du malin en recueillant leur semence.

Les quatre victimes ont intenté un procès contre le pasteur ainsi que contre l’église de Linden, qui n’a rien fait pour stop­per ses agis­se­ments.

Source : The Inde­pendent

Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
udemy course download free

Plus de monde