Cet homme a appris qu’il allait mourir par un robot, dans un hôpi­tal améri­cain

par   Nicolas Prouillac   | 10 mars 2019
Ernesto Quin­tana

Un homme de 97 ans s’est vu annon­cer qu’il allait mourir via un robot, dans sa chambre de l’unité de soins inten­sifs de l’hô­pi­tal Kaiser Perma­nente de San Fran­cisco, rapporte The Inde­pendent. Dimanche 3 mars, le robot est entré dans sa chambre et s’est arrêté près de son lit ; un méde­cin est alors apparu sur l’écran pour annon­cer à Ernesto Quin­tana qu’il était condamné.

La famille du patient s’est dite « choquée » d’ap­prendre que le méde­cin ne s’était pas donné la peine de venir en personne commu­niquer son terrible diagnos­tic à Ernesto Quin­tana. « Si vous venez annon­cer une nouvelle sans gravité, pourquoi pas, mais quand c’est pour annon­cer à quelqu’un que son poumon ne sera pas remplacé et que vous comp­tez le mettre sous morphine jusqu’à sa mort, cela devrait être fait par un être humain, pas par une machine », s’est émue sa fille Cathe­rine.

Crédits : KTVU

Ernesto Quin­tana est décédé mardi dernier, deux jours après son admis­sion à l’hô­pi­tal. La vice-prési­dente du centre médi­cal Kaiser Perma­nente, Michelle Gaskill-Hames, a depuis expliqué que cette situa­tion était « très inha­bi­tuelle » et que le person­nel médi­cal « regrette de n’avoir pas répondu » aux attentes de leur patient. Elle a malgré tout tenu à souli­gner que l’usage de ces « télé-visites » était utile pour four­nir des infor­ma­tions aux malades à des moments où les méde­cins ne seraient pas norma­le­ment dispo­nibles pour les leur commu­niquer.

Source : The Inde­pendent

Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
download udemy paid course for free

Plus de monde