Cet ingé­nieur roumain a inventé une véri­table soucoupe volante

par   Malaurie Chokoualé   | 4 avril 2019
Crédits : ADIFO

Cet aéro­nef à décol­lage et atter­ris­sage verti­caux (VTOL) pour­rait bien révo­lu­tion­ner notre façon de prendre la hauteur, avançait le 29 mars dernier Inte­res­ting Engi­nee­ring. Répon­dant au doux nom de ADIFO (pour All-Direc­tio­nal Flying Object, soit objet volant dans toutes les direc­tions), ce disque volant n’est pas un ovni.

Son proto­type sous le bras, l’un de ses créa­teurs, l’in­gé­nieur roumain Razvan Sabie, a remporté un prix en avril 2018 lors du 46e Salon inter­na­tio­nal des inven­tions de Genève. Il lance à présent un appel à tou·­te·s celles et ceux qui voudraient le soute­nir dans la construc­tion prochaine d’une soucoupe volante à des fins privées, commer­ciales ou mili­taires.

L’aé­ro­dy­na­mique de cet engin est le fruit de plus de deux décen­nies de travail. Ses décol­lages et atter­ris­sages verti­caux, ainsi que ses manœuvres subso­niques sont assu­rées par des venti­la­teurs situés au-dessus et en-dessous de l’ap­pa­reil. À l’ave­nir, l’idée est que ces venti­la­teurs soient rempla­cés par des réac­teurs super­so­niques pour atteindre aisé­ment de très grandes vitesses.

Le proto­type d’un diamètre de 1,20 m a été construit pour démon­trer le poten­tiel de son hyper­ma­neu­vra­bi­lité et encou­ra­ger des inves­tis­se­ments. Mais la route est encore longue avant de pouvoir s’élan­cer à une vitesse super­so­nique avec un pilote (ou pas) à son bord. Aucune date ni aucun prix n’ont pour l’ins­tant été commu­niqués.

Sources : ADIFO/Inte­res­ting Engi­nee­ring

Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
udemy paid course free download

Plus de turfu