fbpx

Cette ado née avec la moitié de son cerveau mène une vie normale

par   Servan Le Janne   | 13 février 2020

Aux États-Unis, une adoles­cente mène une vie normale sans l’hé­mi­sphère gauche du cerveau. Dotée d’un bon quotient intel­lec­tuel, la jeune femme de 18 ans possède des capa­ci­tés de lecture au-dessus de la moyenne, en sorte qu’elle peut parfai­te­ment prétendre pour­suivre ses études à l’uni­ver­sité. Ce cas hors du commun a été décrit par le maga­zine New Scien­tist le 12 février.

Ses parents ont commencé à s’inquié­ter sept mois après sa nais­sance : elle persis­tait à agrip­per leurs doigts, alors que c’est une atti­tude rare passé cet âge. Trois mois plus tard, un scan­ner de la boîte crânienne a révélé une grande poche de liquide céré­bros­pi­nal. Ce fluide qui entoure norma­le­ment le cerveau pour le proté­ger des chocs occu­pait en l’es­pèce tout l’hé­mi­sphère gauche. Elle était atteinte d’hy­dra­nen­cé­pha­lie.

Résul­tat, ses compé­tences cogni­tives se sont révé­lées infé­rieures à la moyenne. Mais cela n’a pas duré. À partir de 5 ans, la petite fille a commencé à rattra­per son retard. Cons­ta­tant qu’elle lisait même mieux que ses cama­rades, les méde­cins ont réalisé un nouveau scan­ner à ses 14 ans. Ils se sont alors aperçus que son hémi­sphère droit fonc­tion­nait comme un cortex céré­bral entier. Autre­ment dit, il s’était adapté à la malfor­ma­tion de nais­sance, tant et si bien que la jeune femme a aujourd’­hui de bonnes chances d’al­ler à la fac.

Source : New Scien­tist 

 

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
free online course

PLUS DE SCIENCE