Cette décharge du Havre déverse ses déchets dans la mer depuis 20 ans

par   Laura Boudoux   | 9 août 2019
Crédits : AFP

Alors qu’elle a fermé ses portes depuis 20 ans, la décharge de Dolle­mard, au Havre, conti­nue de déver­ser chaque année ses déchets dans la mer. D’après les services muni­ci­paux de la ville, la struc­ture, qui appar­te­nait avant au secteur du BTP, jette « entre 30 et 80 m3 par an » de déchets à la mer, rapporte Le Monde. Perchée à 80 mètres au-dessus d’une falaise, la décharge se trouve en plus dans une zone proté­gée, ayant obtenu le label euro­péen de protec­tion Natura 2000.

En 2011, une étude ordon­née par la mairie, alors diri­gée par Édouard Philippe, esti­mait que le coût pour extraire les déchets se situait entre 17 et 21,5 millions d’eu­ros. La fragi­lité des lieux ajoute une diffi­culté impor­tante, puisque le risque de « désta­bi­li­sa­tion de la falaise » en cas d’ex­ca­va­tion est consi­dé­rable. Les gravats et les déchets accu­mu­lés depuis 2000 « tiennent la falaise », expliquait la mairie jeudi 8 août.

Si 90 % des rejets sont immo­biles, 10 % des déchets déver­sés par Dolle­mard, dont les métaux, le plas­tique et le caou­tchouc sont reje­tés en pleine mer. En 2018, de nombreux détri­tus se sont ainsi retrou­vés sur les plages voisines, suite à la tempête Elea­nor. Pour gérer les « 300 000 à 400 000 m3 » de déchets entas­sés sous la falaise, la mairie pour­rait choi­sir entre une exca­va­tion ou la construc­tion d’une digue par enro­che­ment. Une déci­sion devrait être prise d’ici au prin­temps 2020.

Source : Le Monde

Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde