Cette queue robo­tique donne à son porteur une agilité surhu­maine

par   Laura Boudoux   | 8 août 2019

Une queue d’ani­mal arti­cu­lée et robo­ti­sée : voilà la dernière créa­tion en date des cher­cheurs de l’uni­ver­sité Keiō de Tokyo. Baptisé Arque, cet acces­soire méca­nique améliore l’équi­libre et l’agi­lité de son porteur, rapporte Fast Company. Présen­tée lors de la SIGGRAPH, une confé­rence orga­ni­sée à Los Angeles entre le 28 juillet et 1er août, la queue s’ins­pire de celle de l’hip­po­campe, flexible, mais assez solide pour résis­ter aux morsures de ses préda­teurs.

Le proto­type a été conçu pour s’adap­ter à tous les indi­vi­dus qui le portent, puisqu’elle peut être ajus­tée au corps de chacun·e. Les vertèbres sont en effet amovibles, et peuvent s’ajou­ter ou se suppri­mer de la struc­ture mère. De légers poids peuvent égale­ment être insé­rés à l’in­té­rieur de chaque vertèbre, pour compen­ser le poids de l’uti­li­sa­teur, l’objec­tif étant d’ai­der l’hu­main à rester en équi­libre lorsqu’il se déplace rapi­de­ment, ou qu’il porte des objets lourds.

Pour le moment, la queue doit cepen­dant être bran­chée au système impo­sant qui contrôle son mouve­ment, et ne permet donc pas aux utili­sa­teurs d’être très mobiles. Les cher­cheurs espèrent l’amé­lio­rer, afin qu’elle puisse être utili­sée par les ouvriers portant de lourdes charges, ou par des personnes souf­frant de troubles de l’équi­libre. Faut-il encore qu’ils acceptent de s’en­com­brer de cette queue d’hip­po­cam­pe…

Sources : Fast Company / The Daily Mail

Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
udemy course download free

Plus de turfu