fbpx

Cette sonde spatiale japo­naise revient sur Terre avec un morceau d’as­té­roïde

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 14 novembre 2019
Crédits : Japan Aeros­pace Explo­ra­tion Agency

Mercredi 13 novembre, la sonde japo­naise Haya­busa-2 a reçu l’ordre de quit­ter l’as­té­roïde Ryugu pour retour­ner sur Terre, trans­por­tant à son bord une précieuse cargai­son : des morceaux de roche et des pous­sières qui pour­raient bien nous permettre de faire la lumière sur les origines de notre système solaire, il y a envi­ron 4,6 milliards d’an­nées, souligne CNN.

Mesu­rant presque un kilo­mètre de diamètre, l’as­té­roïde Ryugu circule entre la Terre et Mars à 178 millions de kilo­mètres en moyenne du Soleil. La sonde Haya­busa-2 a quitté notre planète en décembre 2014 pour se lancer dans une fantas­tique mission d’ex­plo­ra­tion spatiale, visant à analy­ser l’as­té­roïde sous toutes les coutures – notam­ment en larguant des explo­sifs à sa surface.

L’agence d’ex­plo­ra­tion aéro­spa­tiale japo­naise (JAXA) a annoncé que les échan­tillons devraient arri­ver à la fin de l’an­née 2020 sur Terre. « Nous espé­rons que Haya­busa-2 nous four­nira de nouvelles connais­sances scien­ti­fiques », s’est enthou­siasmé le direc­teur du projet, Yuichi Tsuda. Ça commence comme un film de science-fiction mais il n’y a pas de raison de s’inquié­ter.

Source : CNN

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course

PLUS DE SCIENCE