fbpx

Dans ce village indien, 111 arbres sont plan­tés chaque fois qu’une petite fille naît

par   Adrien Gingold   | 31 octobre 2019

En Inde, où il est encore coutu­mier de penser qu’il vaut mieux avoir un garçon qu’une fille, le village de Piplan­tri a décidé de valo­ri­ser le genre fémi­nin en plan­tant 111 arbres à chaque fois qu’une petite fille voit le jour, comme nous l’ap­prend le Guar­dian.

À chaque fois qu’une petite fille naît dans le village de Piplan­tri, dans l’État du Rajas­than, c’est la fête. Une coutume qui tranche avec le reste du pays, où un garçon est consi­déré comme plus rentable et engen­drant moins de dépenses pour la famille. C’est égale­ment l’oc­ca­sion pour les habi­tants du village de plan­ter 111 arbres ; à ce jour, envi­ron 350 000 arbustes ont été plan­tés depuis 2006 dans ce village, où naissent entre 60 et 65 filles chaque année.

Pourquoi 111 ? Car dans la culture indienne, ce chiffre est asso­cié au succès. Le rituel a commencé après que Shyam Sunder Pali­wal a perdu sa fille adoles­cente, Kiran, et planté un arbre en son honneur. Aujourd’­hui, c’est lui qui s’as­sure que les filles de Piplan­tri soient proté­gées contre le mal et éduquées afin qu’elles puissent deve­nir indé­pen­dantes et auto­nomes. Les arbres plan­tés deviennent une source de beauté, de subsis­tance et de crois­sance, repré­sen­tant ainsi les jeunes filles.

Habi­tuel­le­ment syno­nymes de fardeau finan­cier, les femmes sont asso­ciées à la joie de vivre, à la réus­site et à l’épa­nouis­se­ment dans le village indien, un message que la commu­nauté du nord-est du pays souhai­te­rait expor­ter dans le monde entier. « Mon rêve est de voir toutes les femmes indé­pen­dantes et auto­nomes », conclut simple­ment Shyam.

Source : The Guar­dian

Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
udemy course download free

Plus de monde