fbpx

Des astro­nomes ont décou­vert 139 planètes mineures derrière Neptune

par   Servan Le Janne   | 15 mars 2020

En cher­chant de la matière noire dans l’es­pace, un téles­cope est tombé sur 139 planètes mineures cachées derrière Neptune. Ces « objets trans­nep­tu­niens » sont « des reliques d’évé­ne­ments dyna­miques majeurs parmi les planètes géantes et au-delà », expliquent les cher­cheurs dans une étude publiée le 10 mars par la revue The Astro­phy­si­cal Jour­nal Supple­ment Series et relayée par NBC News vendredi 13 mars.

Dans ce texte, une équipe inter­na­tio­nale d’as­tro­nomes présente les 316 objets iden­ti­fiés par le téles­cope de Cerro Tololo, au Chili, alors qu’il cher­chait à mettre en lumière de la matière noire dans le cadre de la Dark Energy Survey, de 2013 à 2017. Ces astres sont situés au plus près à 30 unités astro­no­miques du Soleil, ce qui repré­sente 4,5 milliards de kilo­mètres, et au plus loin à 90 unités astro­no­miques (13,5 milliards de kilo­mètres). Sur les 316 objets détec­tés, 139 n’avaient jamais été vus.

Les cher­cheurs pour­suivent leurs analyses pour la période 2017–2019, ce qui pour­rait les amener à détec­ter quelque 500 nouveaux objets trans­nep­tu­niens. Selon l’as­tro­nome améri­cain Pedro Bernar­di­nelli, ces planètes mineures peuvent nous aider à répondre à diffé­rentes ques­tions : « Où s’est formée Neptune ? À quelle vitesse s’est-elle dépla­cée jusqu’à sa posi­tion actuelle ? Le système solaire du début avait-il une autre planète géante qui a été éjec­tée dans l’es­pace inter­stel­laire ? Combien de matière y avait-il dans ce système solaire ? Où le système solaire est-il né dans la Voie lactée ? »

Mais les membres de la Dark Energy Survey vont devoir conti­nuer à travailler pour répondre avec préci­sions à toutes ces inter­ro­ga­tions.

Source : NBC News

 

 

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
udemy course download free

PLUS DE SCIENCE