fbpx

Des étoiles d’une autre galaxie décou­vertes dans notre galaxie

par   Pablo Oger   | 10 juillet 2020

Des scien­ti­fiques ont décou­vert un amas d’étoiles au sein de la Voie lactée qui ne semble pas venir de notre galaxie. Bapti­sés « Nyx », ces 250 astres pour­raient indiquer la fusion d’une galaxie naine avec la nôtre, indiquait The Inde­pendent le 9 juillet.

Les cher­cheurs ont décou­vert ces nouvelles étoiles alors qu’ils cher­chaient à obser­ver les mouve­ments des astres et de la matière noire au sein de la Voie lactée, dans l’es­poir de comprendre leur origine et leur desti­na­tion. « Si l’on repère des amas d’étoiles qui se déplacent de concert d’une façon parti­cu­lière, cela veut géné­ra­le­ment dire qu’il y a une raison derrière leur regrou­pe­ment », explique Lina Necib, cher­cheuse en physique théo­rique au Cali­for­nia Insti­tute of Tech­no­logy (Caltech), qui a dirigé l’étude.

En étudiant les données récol­tées, les scien­ti­fiques ont décou­vert une énorme struc­ture qu’ils n’avaient pas anti­ci­pée. Un amas de 250 étoiles évoluant au sein de la Voie lactée et se diri­geant vers son centre. « Mon premier réflexe a été de penser qu’il y avait un bug », raconte Necib. « Alors je n’en ai parlé à aucun de mes collègues pendant trois semaines. Et puis j’ai fini par réali­ser que ce n’était pas un bug, c’était une décou­verte bien réelle. »

Lina Necib a bien­tôt compris que l’amas était un flux d’étoiles ayant trouvé leur chemin jusque dans notre galaxie. Elles n’avaient jamais été aperçues aupa­ra­vant. Il a été baptisé Nyx, du nom de la déesse grecque de la nuit. Les cher­cheurs vont main­te­nant mener d’autres études sur Nyx, afin de comprendre d’où peuvent venir ces mysté­rieuses étoiles et comment elles sont arri­vées là.

Leur première hypo­thèse est qu’elles appar­tien­draient à une galaxie naine qui aurait fusionné avec la Voie lactée, mais ce n’est encore qu’une suppo­si­tion.

Source : The Inde­pendent

PLUS DE SCIENCE