Des étudiants en méde­cine viennent de décou­vrir un nouvel organe du corps humain

par   Ulyces   | 3 janvier 2017

586bb88bee14b61b008b61b0-580 Des scien­ti­fiques ont enre­gis­tré un tout nouvel organe présent dans le corps humain, caché depuis tout ce temps au coeur de notre système diges­tif. Même si sa fonc­tion n’est pas encore tota­le­ment comprise, son étude plus appro­fon­die devrait permettre de trai­ter et de soigner de nombreuses mala­dies diges­tives et abdo­mi­nales. Baptisé le mésen­tère, ce nouvel organe a long­temps été consi­déré comme un ensemble de struc­tures distinctes et sépa­rées. Mais il consti­tue en fait un seul et unique organe. La preuve de sa clas­si­fi­ca­tion a été publiée dans la revue scien­ti­fique The Lancet Gastroen­te­ro­logy & Hepa­to­logy. J Calvin Coffey est le cher­cheur de l’hô­pi­tal univer­si­taire de Lime­rick en Irlande qui a été le premier à affir­mer que le mésen­tère était un organe. Il a expliqué que la descrip­tion anato­mique de cette struc­ture était incor­recte depuis plus de 100 ans. Grâce à de nouvelles recherches, qui ont eu lieu l’an­née dernière, ses étudiants en méde­cine ont progres­si­ve­ment mis le doigt sur cette erreur. Le mésen­tère est donc le double pli du péri­toine, qui est un membrane très mince et solide servant à proté­ger les organes abdo­mi­naux et diges­tifs contre les infec­tions et qui permet leur glis­se­ment. Leonard de Vinci a été le premier à décrire le mésen­tère, mais ses travaux ont été igno­rés pendant des siècles. Sources : The Lancet  

Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy paid course