fbpx

Des scien­ti­fiques ont créé le premier holo­gramme digne de Star Wars

par   Sarah Ben Bouzid   | 2 septembre 2020

Dans un article publié le 31 août sur Phys.org, des scien­ti­fiques de l’uni­ver­sité d’agri­cul­ture et de tech­no­lo­gie de Tokyo annoncent être enfin parve­nus à réali­ser de vrais holo­grammes dignes de ceux de Star Wars. Leurs résul­tats ont été publiés ce mois-ci dans la revue scien­ti­fique Optics Express.

En utili­sant des nano­ma­té­riaux soigneu­se­ment élabo­rés, ils ont pu cour­ber la lumière d’une manière qu’au­cun maté­riau natu­rel ne pouvait accom­plir. Le résul­tat ? Le premier véri­table film holo­gra­phique de la Terre tour­nant sur son axe, pour un rendu très simi­laire au message de la prin­cesse Leia adressé à Obi-Wan Kenobi.

Alors bien sûr, ce proto­type d’ho­lo­gramme n’est pas aussi passion­nant que les commu­ni­ca­tions de la saga, puisqu’il s’agit unique­ment d’une boucle de 48 images d’un globe terrestre en rota­tion. Mais il est véri­ta­ble­ment tridi­men­sion­nel, contrai­re­ment aux holo­grammes de célé­bri­tés par exemple, qui utilisent un trucage optique et ne peuvent pas être obser­vés sous tous les angles.

La construc­tion de ce maté­riau prend cepen­dant du temps. En l’état, les cher­cheurs expliquent qu’un holo­gramme de 6 minutes pren­drait 800 heures à prépa­rer. Mais ils restent opti­mistes. « Nous utili­sons un laser hélium-néon comme source lumi­neuse, qui produit une image holo­gra­phique aux teintes rouges », explique l’in­gé­nieur Kentaro Iwami. « L’objec­tif est de déve­lop­per notre tech­no­lo­gie afin de réali­ser des holo­grammes de toutes les couleurs. »

Source : Phys.org

Plus de turfu