Deux Japo­nais découvrent par hasard le fossile du plus vieil oiseau aqua­tique jamais observé

par   Ulyces   | 28 août 2017

C’est lors d’une prome­nade entre frères au bord d’une petite réserve d’eau située dans l’ar­chi­pel d’Hok­kaido, au Japon, que Masa­to­chi et Yakuji Kera sont tombés sur de curieux osse­ments. Après les avoir exhu­més et trans­mis à l’uni­ver­sité locale, les cher­cheurs ont de suite commencé à les étudier. Le 8 août, ils présen­taient leurs résul­tats sur le site du Perot Museum, ensuite relayés par Science DailyLes deux frères auraient décou­vert le fossile le mieux préservé d’Asie d’un oiseau aqua­tique de la sous-classe des hespe­ror­ni­thi­for­mes… Crédits : Wasabi Le Chup­kaorns Kerao­rum (c’est son nom) ne pouvait pas voler mais possé­dait tous les attri­buts néces­saires pour être un excellent nageur. À peine plus gros qu’un canard, il aurait peuplé les mers pendant l’ère du Crétacé, soit il y a entre 100 et 66 millions d’an­nées. La décou­verte des deux frères pour­rait permettre d’en apprendre bien plus concer­nant l’ori­gine des oiseaux aqua­tiques. Dans un commu­niqué, Tomo­nori Tanaka, l’un des auteurs de l’étude, déclare que « La nature de cette décou­verte illustre la rela­tion unique qui existe entre paléon­to­logues, scien­ti­fiques et citoyens ordi­naires qui tombent sur des objets extra­or­di­naires. » Sources : Perot Museum / Science Daily

Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
udemy course download free