Les habi­tants de ce village se pensaient 100 % britan­niques, un test ADN révèle qu’ils ont tous des origines étran­gères

par   Ulyces   | 28 août 2017

Crédits : Trip Advi­sor Situé en plein centre d’une Angle­terre où trône la grisaille, le petit village de Bleding­ton se veut prin­ci­pa­le­ment peuplé d’An­glais « de souche ». Enfin, c’est ce que ses quelque 500 habi­tants pensaient, jusqu’au moment où l’en­tre­prise Ances­try DNA est venue leur propo­ser des tests ADN pour s’en assu­rer. 120 d’entre eux ont accepté de se prêter au jeu. Relayés par The Inde­pendentles résul­tats sont sans appel : aucun n’est à 100 % anglo-saxon. Si 23% ont des origines euro­péennes, l’hé­ri­tage géné­tique des habi­tants de Bleding­ton serait dispersé dans 18 régions du monde. Certains se sont décou­verts des parents scan­di­naves voire sud-asia­tiques, comme Karen Turner, qui décla­rait sa joie après une telle décou­verte : « J’adore voya­ger… J’es­père que l’on pourra iden­ti­fier la partie exacte d’Asie du Sud dont mes ancêtres sont origi­naires. Je pour­rais y aller ! » Russel James, porte-parole d’An­ces­try DNA, décrit un « exer­cice fasci­nant ». Mais il est insuf­fi­sant à satis­faire la curio­sité de Karen Turner. Réali­sés à partir d’un échan­tillon de salive, les tests ADN en ques­tion donnent la possi­bi­lité de compa­rer les patri­moines géné­tiques à ceux d’ha­bi­tants d’autres régions du monde. Ils ne permettent en revanche pas d’in­diquer un pays d’ori­gine bien défini. Source : The Inde­pendent  

Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course