fbpx

Ces canni­bales brési­liens vendaient des pâtis­se­ries four­rées à la chair de leurs victimes

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 20 décembre 2018
Crédits : Zuma­press

Il a mené à bien son plan macabre avec la compli­cité de son épouse et de sa maîtresse. Jorge Beltrao a été condamné à 71 ans de prison, pour avoir assas­siné trois femmes, avant d’uti­li­ser leur chair dans la confec­tion de pâtis­se­ries, que le trio a ensuite mangées et vendues à ses voisins. Isabel Pires, son épouse, a écopé de 68 ans de prison, alors que Bruna Cris­tina Oliveira a été condam­née à 71 ans d’em­pri­son­ne­ment par un tribu­nal brési­lien, mi-décembre 2018, rapporte l’In­ter­na­tio­nal Busi­ness Times.

Les canni­bales de Garan­haus, du nom du quar­tier où ils vivaient, atti­raient les jeunes femmes chez eux en préten­dant des entre­tiens pour un poste d’as­sis­tant mater­nel. Après les avoir tuées, le trio, et parti­cu­liè­re­ment Isabel Pires, utili­sait la chair des victimes pour prépa­rer des salga­dos, norma­le­ment farcis au fromage et à la viande. Certains beignets ont même été vendus à leurs voisins. Jorge Beltrao et ses deux complices ont enterré les restes des trois femmes dans leur jardin, avant d’être arrê­tés en 2012.

Lors du procès, Jorge Beltrao a affirmé qu’il avait été « torturé » par sa maîtresse, qui lui aurait dit qu’elle était une sorcière. Au moment de l’ar­res­ta­tion du Brési­lien, la police a retrouvé un livre écrit de sa main, titré Les Révé­la­tions d’un schi­zo­phrène, dans lequel il racon­tait entendre des voix lui ordon­nant de tuer des femmes.

Sources : Inter­na­tio­nal Busi­ness Times

 

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde