fbpx

En Inde, un méde­cin qui dénonçait la pénu­rie de masques est interné de force

par   Denis Hadzovic   | 22 mai 2020

Un méde­cin indien qui dénonçait la pénu­rie de masques dans son établis­se­ment a été interné de force dans une clinique psychia­trique. Il a été arrêté par la police sur une auto­route au sud de Visa­kha­pat­nam, dans l’État d’Andhra Pradesh, rappor­tait BBC News jeudi 21 mai.

Le Dr Sudha­kar Rao, anes­thé­siste respecté qui offi­cie depuis plus de 20 ans, a fait la couver­ture des médias locaux pour la seconde fois en deux mois. L’homme avait publié, le 3 avril dernier, de nombreuses vidéos dans lesquelles il dénonçait le manque de maté­riel et de prépa­ra­tion dans les hôpi­taux indiens pour faire face au coro­na­vi­rus.

« On nous dit d’uti­li­ser le même masque pendant 15 jours avant de pouvoir en obte­nir un nouveau. Comment pouvons-nous trai­ter nos patients en risquant nos vies ainsi ? » déplo­rait ce méde­cin respecté. Le gouver­ne­ment avait alors demandé l’ou­ver­ture d’une enquête et la suspen­sion du Dr Rao pour « atteinte à la morale » des autres soignants.

Les dernières vidéos le concer­nant montrent des poli­ciers sur une auto­route en train de menot­ter de force le docteur sans t-shirt après que ce dernier leur a crié dessus depuis sa voiture. Suivant cette arres­ta­tion, Sudha­kar Rao a été interné dans un hôpi­tal psychia­trique.

Avant d’être embarqué, le méde­cin a pu s’adres­ser aux camé­ras des jour­na­listes locaux. « Ils m’ont confisqué mon télé­phone et mon porte-feuille ! Ils m’ont frappé ! » dénonce-t-il. L’ar­res­ta­tion a créé de nombreuses polé­miques en Inde, les inter­nautes comme l’op­po­si­tion gouver­ne­men­tale critiquant verte­ment la gestion de l’af­faire.

Source : BBC News

Plus de monde