fbpx

La glace de l’An­tar­c­tique devient verte à cause du chan­ge­ment clima­tique

par   Denis Hadzovic   | 21 mai 2020

Une équipe de scien­ti­fiques britan­niques vient de publier une étude dans la revue Nature Commu­ni­ca­tions qui montre l’ap­pa­ri­tion d’algues micro­sco­piques sur la pénin­sule Antar­c­tique. Leurs analyses concluent qu’on doit le phéno­mène de cette glace tein­tée de vert au réchauf­fe­ment clima­tique, rappor­tait le Guar­dian mercredi 20 mai.

L’étude des cher­cheurs de l’uni­ver­sité de Cambridge affirme que la verdure de la glace peut même être vue depuis l’es­pace dans certaines régions. Les scien­ti­fiques pensent que ces florai­sons s’élar­gi­ront dans le futur car le réchauf­fe­ment clima­tique leur apporte les condi­tions néces­saires à leur déve­lop­pe­ment.

Les biolo­gistes britan­niques ont passé six années à détec­ter et mesu­rer cette neige verdie par les algues à l’aide des données d’un satel­lite et d’ob­ser­va­tions sur le terrain. Ils ont ainsi créé la première carte à grande échelle de la pénin­sule Antar­c­tique, qui sera utili­sée comme base pour évaluer la vitesse à laquelle la neige blanche devient verte.

« Cela pour­rait poten­tiel­le­ment former de nouveaux habi­tats. À certains endroits, ça pour­rait être le début d’un nouvel écosys­tème », déclare Matt Darvey, l’un des auteurs de l’étude. La surface de florai­son mesu­rée jusqu’ici est de 1,9 km².

Source : The Guar­dian 

PLUS DE SCIENCE