fbpx

De riches mafieux italiens ont détourné 500 000 € d’aides sociales desti­nées aux pauvres

par   Denis Hadzovic   | 21 mai 2020

Une centaine de riches membres de la ‘Ndran­gheta, la mafia cala­braise, ont détourné plus de 500 000 euros d’aides sociales desti­nées aux plus pauvres, rappor­tait La Repub­blica mercredi 20 mai.

Des membres de la mafia cala­braise ont perçu le revenu de citoyen­neté de la part de l’État, destiné aux Italiens vivant sous le seuil de pauvreté. La Garde des finances (la police doua­nière et finan­cière italienne) a décou­vert ce détour­ne­ment d’argent et les mafieux vont devoir rembour­ser pas moins de 516 000 euros.

Ce sont 101 membres de la ‘Ndran­gheta qui ont détourné une allo­ca­tion mensuelle de 780 euros pendant plusieurs mois. Parmi eux se trouvent les enfants de Roberto Pannunzi, connu comme le « Pablo Esco­bar italien » et consi­déré avant son arres­ta­tion en 2013 comme un des plus impor­tants trafiquants de cocaïne au monde, selon les auto­ri­tés italiennes.

Son fils, Ales­san­dro Pannunzi, est pour sa part direc­te­ment lié à « l’un des prin­ci­paux produc­teurs colom­biens de cocaïne à Medellín », précise la police, car il est marié avec sa fille. Ce qui fait des Pannunzi une famille extrê­me­ment impliquée dans le trafic mondial de cocaïne. Ce qui ne les empê­chait pas de toucher le Reddito di citta­di­nanza, l’équi­valent du RSA en Italie.

Source : La Repub­blica

Plus de monde