fbpx

Cette start-up construit une ferme à cham­pi­gnons hallu­ci­no­gènes en Jamaïque

par   Denis Hadzovic   | 21 mai 2020

La start-up cana­dienne Anahit Thera­peu­tics est sur le point d’ache­ver sa construc­tion d’une ferme de cham­pi­gnons hallu­ci­no­gènes en Jamaïque. Ces derniers seront utili­sés à des fins théra­peu­tiques, rappor­tait PR News­wire mercredi 20 mai.

Le but ici n’est pas seule­ment de culti­ver des cham­pis, mais bien d’en extraire la psilo­cy­bine, la substance qui provoque les hallu­ci­na­tions lorsqu’on les ingère. Selon certains méde­cins, elle permet­trait à micro-doses de trai­ter la dépres­sion, l’an­xiété ou encore la malnu­tri­tion.

Ces cham­pi­gnons psyché­dé­liques, culti­vés d’une manière bien précise, peuvent géné­rer plus de 15 kg de psilo­cy­bine par an. L’en­tre­prise cana­dienne prévoit de quin­tu­pler cette produc­tion, l’ame­nant à plus de 75 kg par an.

« Anahit est dans les dernières phases de la mise en place de notre culture de psilo­cy­bine », déclare Clay­ton Fisher, direc­teur par inté­rim de New Wave Holdings Corp, l’en­seigne qui a investi 2,2 millions d’eu­ros dans ce projet.

Source : PR News­wire

PLUS DE SCIENCE