En Jamaïque, le biologiste dominicain Machel Emanuel tente actuellement de recréer la beuh que fumait Bob Marley, rapportait l’Agence France-Presse le 4 juin. Cette forme rare de cannabis était autrefois consommée par plusieurs légendes du reggae. D’après le biologiste de l’université de Kingston, elles n’auraient pas été aussi créatives si elles avaient fumé ce qui se vend aujourd’hui.

Après avoir parcouru les îles des Caraïbes pendant des années, Emanuel a finalement trouvé des graines de cette fameuse herbe sur une montagne. « La réputation de la Jamaïque repose essentiellement sur ces plantes », explique Machel Emanuel. Même s’il « y a également une part de nostalgie », les plants appréciés par le groupe The Wailers sont selon lui plus résistants et poussent mieux. Alors le scientifique aimerait créer une label, comme il en existe en France pour le Champagne.

Populaire dans les années 1970, bien qu’elle présentait un taux de THC peu élevé, cette marijuana a été victime de la guerre internationale contre la drogue dans la décennie suivante. Les producteurs ont réalisé qu’elle était trop haute et permettait aux autorités de découvrir facilement leurs fermes. Ils ont donc remplacé cette variété par une autre, avec des plants bien plus courtes et donc plus faciles à dissimuler.

Source : Agence France-Presse