En Norvège, des kidnap­peurs exigent 9 millions en Monero pour libé­rer la femme d’un million­naire

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 9 janvier 2019

Le 31 octobre dernier, Anne-Elisa­beth Falke­vik Hagen, l’épouse du million­naire norvé­gien Tom Hagen, a soudai­ne­ment disparu de sa maison fami­liale à Lørens­kog. Aujourd’­hui, la police craint qu’elle ne soit rançon­née pour une somme de 9 millions d’eu­ros. Une somme que les kidnap­peurs exigent en Monero, rapporte la BBC ce 9 janvier.

Des sources ont récem­ment indiqué qu’un message écrit avait été trouvé dans la maison des Hagen, exigeant le paie­ment inté­gral d’une rançon de neuf millions d’eu­ros, payable unique­ment via la cryp­to­mon­naie Monero. Les kidnap­peurs font égale­ment des menaces dans la lettre, inter­di­sant aux Hagen de contac­ter les médias ou les forces de l’ordre, ce qui aurait contraint les auto­ri­tés à enquê­ter sur l’af­faire en secret, avec le soutien d’In­ter­pol et de la police natio­nale. Désor­mais, les médias du monde entier sont au courant.

Si les kidnap­peurs tiennent telle­ment à être payés de cette manière, c’est parce que Monero est connu pour sa protec­tion de l’ano­ny­mat de ses utili­sa­teurs. Il s’agi­rait même de la cryp­to­mon­naie favo­rite des cyber­cri­mi­nels, car ses fonc­tion­na­li­tés de confi­den­tia­lité empêchent les enquê­teurs de lier de manière signi­fi­ca­tive les tran­sac­tions en Monero à des indi­vi­dus.

Source : BBC

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
udemy paid course free download

Plus de monde